Le groupe libéral-radical valaisan demande une compensation carbone pour le Valais

Un financement de projets à l’échelle cantonale

La politique climatique et les mesures proposées doivent répondre aux préoccupations de la population, être économiquement viables, et démontrer des perspectives localement encourageantes. Ainsi, le groupe libéral-radical valaisan a décidé de déposer aujourd’hui un postulat demandant au Conseil d’État d’étudier l’opportunité de créer une plateforme Internet pour offrir aux citoyens, aux entreprises, et aux associations, la possibilité de financer la réalisation de projets régionaux pour compenser leurs émissions carbones. Afin d’en réduire les coûts, cette plateforme pourrait être également étendue à d’autres cantons intéressés. 

Calculer et compenser localement ses propres émissions de CO2 ? Cela devrait être rendu possible selon le groupe libéral-radical valaisan au Parlement qui a décidé aujourd’hui de déposer un postulat demandant au Conseil d’État la création d’une plate-forme internet permettant aux citoyens, aux communes ainsi qu’aux collectivités publiques et privées de financer la réalisation de projets régionaux, tels que : renaturation de hauts-marais, plantation d’arbres, modernisation d’infrastructures et d’équipements, développement de moyens de production d’énergie renouvelable, d’infrastructures de recyclage etc. L’idée étant d’injecter des fonds publics et privés sur le tissu local valaisan, avec les avantages économiques, environnementaux et d’innovation que cela représente. Afin de réduire les coûts d'utilisation d’une telle plateforme et pour garantir la fiabilité des compensations carbone, le Valais pourrait faire profiter les autres cantons des compétences de ces hautes écoles: de la HES-SO qui met déjà à profit différentes plateforme numérique collaborative, ainsi que de l’EPFL Valais/Wallis pour l’évaluation des impacts carbones et des mesures de réductions d’empreinte carbone.

Cette idée de compensation volontaire au niveau local des émissions de CO2 a été proposée par le groupe parlementaire des Verts-Libéraux des Grands-Conseils vaudois et neuchâtelois. Les députés du PLR VS encouragent leurs homologues cantonaux à suivre également cette initiative positive pour l’environnement globale et pour l’économie locale.
 

Avancer ensemble