PLR Valais : Pas de second tour au Conseil des États

Philippe Nantermod brillamment réélu au Conseil national

Le PLR Valais renonce à la course au second tour du Conseil des États 

Dimanche soir, les Valaisannes et les Valaisans ont brillamment réélu Philippe Nantermod au Conseil national. Le Morginois pourra ainsi porter à nouveau fièrement les couleurs libérales-radicales dans la Chambre basse. Le PLR Valais tient à remercier toutes les candidates et tous les candidats pour leur engagement de tous les instants ainsi que leurs équipes de travail et vous toutes et tous qui avez œuvré à cette réélection ! Lundi soir, réunis en Assemblée générale extraordinaire, les délégués valaisans ont choisi, à une large majorité, de ne pas partir dans le second tour au Conseil des États. 

news

Le PLR Valais le voulait depuis 20 ans, ce second siège au Conseil national. Avec la poussée effective des Verts portés par la thématique climatique qui s’est invitée dans l’échiquier électoral politique depuis de longs mois, le PLR Valais peut se féliciter d’avoir maintenu ses positions au Conseil national avec un excellent score obtenu par son sortant Philippe Nantermod. Le PLR Valais remercie particulièrement toutes les candidates et les candidats qui se sont mis à disposition durant cette campagne ainsi que leurs équipes de campagne qui nuit et jour ont travaillé à porter nos valeurs à travers ce canton. 
Le PLR Valais a encore de beaux jours devant lui !

Pas de second tour au Conseil des États
Réunis en Assemblée générale extraordinaire lundi soir à Martigny-Croix, les délégués du PLR Valais ont choisi de suivre la recommandation du comité stratégique, par 164 pour - 1 non – 5 abstentions, à savoir de ne pas porter notre candidat au second tour du Conseil des États. En effet, au PLR Valais, si on part en campagne, c’est pour gagner ! Le parti cantonal se doit d’accepter ici la décision populaire de dimanche dernier qui ôte toute chance de succès pour notre candidat, notamment à la suite de l’entrée en course de l’UDC au second tour. Les délégués ont également approuvé la stratégie du parti qui consiste à ne donner aucun mot d’ordre et laisser ainsi une liberté de vote totale à ses membres.