Communiqués de presse

Pour satisfaire ses besoins énergétiques, la Suisse dépend de la production hydroélectrique (57% de la production), et du courant nucléaire (38% de la production). Ce dernier provient de cinq centrales situées dans les cantons de Berne, Soleure et Argovie.

L’initiative « Sortir du nucléaire » demande l’arrêt quasi immédiat de trois de ces centrales. La Suisse serait par la suite contrainte d’importer de grandes quantités de courant depuis l’étranger — du courant surtout nucléaire et à base de charbon depuis la France et l’Allemagne.

De plus, une telle situation nécessiterait une rénovation importante du réseau électrique difficilement envisageable d’ici fin 2017. Compenser la perte du nucléaire avec une hausse de production du courant hydroélectrique valaisan reste pour l’instant une proposition douteuse, car l’infrastructure pour transporter suffisamment de courant jusqu’aux villes suisses n’est tout simplement pas encore en place. 

Lire la suite